Ce service d’assurance fait partie de notre quotidien depuis de nombreuses années déjà. En effet, elle a d’abord été l’œuvre des institutions bancaires avant de devenir l’activité principale des maisons d’assurances. Plusieurs types de services sont proposés en la matière selon que vous ayez souscrit à une assurance individuelle, assurance des biens, assurance activité et assurance collective.

La première forme d’assurance est celle qui est la plus répandue dans le monde surtout pour l’un de ses services principaux : l’assurance décès. En fait, presque toutes les maisons d’assurances du monde proposent ce type de service et une fois confronté à cette panoplie d’offres, cela devient presqu’un supplice de pouvoir faire le choix idéal. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir les meilleures assurances décès.

L’assurance décès : Qu’est-ce que c’est ?

Assurance décès : prévoyance mutuelle

La souscription à une assurance est devenue ces dernières années l’un des services les plus proposés. En effet, si dans certains cas et dans certaines législations la souscription à une assurance est obligatoire, ce n’est pas le cas dans tous les pays du monde. Mais en France, force est de remarquer que les maisons d’assurance et les banques mettent à la disposition du public tout une panoplie d’offres d’assurance.

Nous pouvons citer par exemple l’assurance automobile, l’assurance multirisque, l’assurance vie et bien sûr l’assurance décès qui fait partie des services les plus prisés du public. Vous en avez certainement déjà entendu parler dans la rue, chez un ami, à la télévision ou sur une affiche publicitaire, car les assureurs font tout pour faire connaitre leurs services.

En réalité, l’assurance décès est un contrat qui vous lie à votre assureur et qui vous oblige à payer une certaine somme par mois, par jour ou par an et en contrepartie, lorsque vous décédez, un capital prévu préalablement au contrat sera versé aux bénéficiaires que vous aurez choisis dans ce contrat.

En des termes plus claires, le contrat d’assurance constitue un contrat d’adhésion proposé par une banque ou une assurance qui vous oblige à faire des versements périodiques jusqu’à votre décès. Lorsque ce jour arrivera, la somme prévu dans ledit contrat sera versé à vos enfants, aux membres de votre famille ou à des personnes précises que vous aurez désignées comme bénéficiaires dans votre contrat. Là aussi, il est important de préciser qu’il existe généralement plusieurs types d’assurance décès dont les plus célèbres sont le contrat temporaire décès ainsi que le contrat vie entière.

En fait, le premier prévoit une période précise dans ledit contrat qui stipule qu’en cas de décès de l’assuré dans cette période, ses bénéficiaires recevront un certain nombre de prestations de la part de l’assurance. Mais, lorsque l’assuré ne décède pas dans cette période établie, ladite somme ou les dites prestations resteront à l’acquis de l’assureur. La deuxième forme d’assurance décès, à savoir le contrat vie entière, est la plus répandue dans le monde.

C’est le contrat type même de l’assurance décès qui stipule que l’assuré devra verser une certaine somme jusqu’à sa mort. Son décès donne droit à des prestations ou une somme prévue dans le contrat. Pour mieux comprendre le sens du terme, il est important de faire une distinction entre l’assurance décès et son opposé l’assurance vie.

Les meilleures assurances décès

Si vous avez du mal à choisir l’assureur idéal pour votre contrat d’assurance décès, alors nous vous proposons ici les meilleures que vous trouverez sur le marché.

Alptis : complémentaire santé & assurance décès

Cette assurance française créée en 1976 fait partie des meilleures que vous trouverez sur le marché. A sa création, ses fondateurs visaient une clientèle un peu particulière, à savoir les travailleurs indépendants.

Mais à ce jour, la compagnie a élargi ses horizons et propose des offres qui concernent tout le monde. Si elle est très célèbre, c’est surtout parce qu’elle propose des offres sur mesure à chacun de ses clients. L’une d’entre elles est l’assurance décès.

Elle propose une formule appelée « décès plus » et qui permet un versement pouvant atteindre 5 millions d’euros au bénéficiaire d’une telle assurance. Il est vrai que la souscription à cette offre est assujettie à un suivi médical, mais imaginez la joie de votre famille de recevoir une telle somme après votre décès !

Apivia : santé, prévoyance ,épargne

Pour assurer une sécurité financière à vous et aux personnes qui vous sont chères, nous vous recommandons de vous rapprocher de la compagnie d’assurance Apivia pour souscrire à une assurance décès. Créée en 2015, elle est un filleul du groupe MAACIF. Avec son contrat d’assurance, vous recevrez des garanties qui vous couvriront en cas d’invalidité ou lorsque vous perdrez votre autonomie.

De plus, lorsque vous décédez, votre famille ou les personnes que vous aurez définie comme bénéficiaires recevront une importante somme d’argent, ce qui les mettra à l’abri du besoin pour un bon moment. Cette formule est appelée « garantie Tempo décès » et prend en compte pleins d’autres services comme la garde de vos enfants, l’aide-ménagère ou même la livraison de repas à la famille.

MMA : assurance décès et invalidité

Cette assurance est l’une des plus connues en France. De même, elle fait partie des toutes premières

compagnies d’assurance dans ce pays avec plus de 180 années d’ancienneté. Elle met à la disposition du public, un ensemble de deux formules qui permettent d’assurer la sécurité financière de votre famille après votre décès. Comme tous les contrats de cette catégorie, le montant du capital que votre famille recevra sera déterminé, lors de la signature du contrat. Il y a même la possibilité de doubler ce montant, au cas où vous succombez à un accident.

Juste après votre décès, un montant de 3000 euros sera d’abord versé aux bénéficiaires de l’assurance, avant que le reste ne leur soit versé plus tard, c’est-à-dire un mois après la réception des documents qu’il faut.

ASAF-AFPS : mutuelle et prévoyance

Cette compagnie d’assurance avec son offre Evidenciel 2 fait sans aucun doute partie des meilleures assurances décès. C’est une offre qui peut être souscrite aussi bien par les couples que par les concubins ayant moins de 64 ans.

Il s’agit d’un ensemble de deux formules qui peuvent concerner la garantie d’un décès par accident ou d’une garantie totale, quelle que soit la cause du décès. L’offre inclue aussi quelques formalités au plan sanitaire que vous devez nécessairement remplir avant l’adhésion.

Mutuelle-bleu : propose aux particuliers et travailleurs indépendants des produits et services en mutuelle santé et prévoyance

Pour vous permettre d’assurer une sécurité financière maximale à votre famille après votre décès, cette mutuelle assurance vous propose une formule unique. Il s’agit de la Prévoyance Décès/PTIA qui garantit un capital à vos proches, lorsque vous succombez. Il y a deux possibilités concernant cette offre.

En fait, les avantages dont la famille bénéficiera peuvent être en forme de capital, donc un montant précis ou alors en forme de rente éducation, ce qui permettra par exemple à vos enfants de continuer leurs études. Mieux, lorsque vous êtes victime d’un accident ou de n’importe quelle condition qui vous met dans l’impossibilité de subvenir aux besoins de votre famille, l’assurance vous apportera le soutien nécessaire pour passer ce moment fatidique.

Quoi qu’il en soit, votre famille ne manquera pas de quoi survivre. Avec la mutuelle-bleu, vous avez de quoi assurer plus d’assistance à vos proches, même quand vous ne serez plus présent pour eux.

Vous êtes désormais informé des nombreux avantages qui vous attendent, lorsque vous souscrivez à une assurance décès. Cela vaut vraiment le coup pour la sécurité financière de vos proches. Nous espérons que grâce à cet article, vous serez en mesure de faire le choix de l’assureur idéal. Souscrire à une assurance décès, c’est mettre sa famille à l’abri du besoin.

Différence entre assurance décès et assurance vie

Assurance famille

A l’antipode de l’assurance décès se trouve l’assurance vie. D’ailleurs, rien qu’en lisant, il est possible de noter une sorte d’opposition entre les deux concepts. Les deux ont des objectifs bien différents. En effet, si l’assurance décès constitue en quelque sorte une prévoyance de la mort de son souscripteur,

l’assurance vie ressemble surtout à une épargne qui donne la possibilité à son souscripteur de l’avoir même en étant en vie. L’assurance décès ne profite qu’aux bénéficiaires et non au souscripteur, puisque la condition est que l’assuré décède. Mais, son assurance vie lui permet de retirer son capital, même en étant en vie. En ce sens, l’assurance vie est un peu comme une épargne qui fait fructifier l’argent. Cependant, il y a de nombreuses raisons pour lesquelles il est important de souscrire à une assurance décès.

Pourquoi souscrire à une assurance décès ?

Si vous pensez qu’il n’y a pas de véritables raisons de souscrire à une assurance décès, alors vous vous faites de fausses idées. En fait, il y a même des raisons très palpables pour lesquelles vous devriez penser à y souscrire dès maintenant.

Notre principal souci est de mettre notre famille à l’abri du besoin. Du coup, le fait de souscrire à une assurance décès est l’une des meilleures manières de leur assurer une sécurité financière. Il est vrai que l’assurance décès ne leur sera profitable qu’une fois après votre décès, mais il est important de reconnaitre que votre famille aura les moyen de vivre comme cela se doit, même quand vous ne seriez plus là.

C’est important d’assurer un minimum de survie à vos enfants, à votre épouse ou conjoint, vos frères et sœurs. Il faudra aussi prendre en compte le fait que quelle que soit la maison d’assurance, le capital qui sera versé à vos bénéficiaires est très important. C’est souvent ce qui va leur permettre de vivre pendant de nombreuses années.

Mieux, la plupart de ces assurances offrent d’autres garanties aux bénéficiaires, ce qui viendra gonfler la liste des nombreux profits que votre contrat d’assurance de décès leur procurera. Il est cependant à rappeler que parmi les deux formes d’assurance décès, le contrat temporaire décès prévoit une période particulière pendant laquelle le bénéficiaire pourra bénéficier des avantages du contrat. La condition reste la même. Vous devez mourir avant qu’il ne puisse en bénéficier. Si le décès ne survient pas pendant cette période, ce sera plutôt l’assureur qui acquerra cette somme. Pour vous convaincre de l’opportunité d’un contrat d’assurance décès, allons plutôt prendre connaissance des nombreux avantages qu’il procurera à son bénéficiaire.

Les avantages d’une assurance décès

Souscrire à une assurance décès offre de nombreux avantages. En fait, nous ne savons pas si c’est vraiment nécessaire de vous le rappeler, mais les avantages vont surtout à l’endroit des bénéficiaires que vous aurez choisis. Mais, le plus important est que cela leur soit vraiment bénéfique.

D’abord, le premier avantage à prendre en considération est le capital qui reviendra au bénéficiaire de votre contrat d’assurance. Si vous avez un contrat d’assurance et que vous avez des enfants, alors même en votre absence, les membres de votre famille ne manqueront pratiquement plus de rien, sinon que de votre absence.

Ce serait vraiment dommage, si quelque chose vous arrivait du jour au lendemain et que vous disparaissez de façon brutale, alors que vous avez des personnes à votre charge. C’est surtout pour combler un peu ce vide que votre absence laissera qu’une assurance décès est une excellente idée.

En fonction des stipulations de votre contrat d’assurance décès, vos bénéficiaires auront droit à une importante somme d’argent qui pourrait leur servir pendant de nombreuses années. En plus de cela, la plupart des contrats peuvent prévoir d’autres avantages plus considérables qui s’ajouteront à l’argent. Vous ne serez peut-être plus présent, mais ce sera toujours une joie de  savoir que ceux à qui vous tenez ne souffriront pas.

Selon la volonté de l’assuré, un contrat d’assurance décès peut devenir une garantie éducative pour ses bénéficiaires. En effet, lorsque vous avez des enfants et que vous craignez à ce que votre absence marque un frein à la poursuite de leurs études, alors vous pouvez arranger votre contrat de sorte qu’il couvre toutes leurs dépenses scolaires et universitaires.

Ainsi, si jamais quelque chose vous arrivait du jour au lendemain, vos progénitures ne manqueront de rien en ce qui concerne le paiement de leurs frais d’études. C’est une garantie pour vous de vous assurer qu’ils suivront les meilleures cours et dans les meilleures écoles, même quand vous ne serez plus présent pour subvenir à leurs besoins.

Ce n’est pas dans toutes les circonstances que vous serez obligé d’attendre votre mort pour que d’autres personnes profitent des avantages qui vont découler de votre contrat d’assurance. En fait, avec certains assureurs, il y a possibilité que vous profitiez de votre assurance de décès dans certains cas.

Par exemple, lorsque vous subissez un grave accident et que vous vous retrouvez paralysé, c’est-à-dire invalide et incapable de subvenir désormais à vos besoins et à ceux des membres de votre famille, vous aurez ainsi la possibilité de profiter de votre assurance décès. Il en est de même par exemple, lorsque vous perdez votre travail et que vous vous retrouvez au chômage.

Mieux, vous pouvez souscrire à une assurance décès au nom de qui vous voulez. La loi ne vous impose rien en ce qui concerne les bénéficiaires de votre assurance décès. De ce fait, vous pouvez choisir votre conjoint comme étant le bénéficiaire, votre ou vos enfants à ce même titre, vos frères et sœurs ou n’importe qui d’autres que vous jugez idéal.

Lors de votre adhésion à une assurance décès, il est important de choisir la meilleure assurance pour vous et votre famille. C’est pourquoi, il serait idéal que vous choisissiez l’assurance décès la plus appropriée.

Assurance temporaire et contrat vie entière : Laquelle choisir ?

C’est facile de souscrire à une assurance décès, mais avant tout, ce serait une bonne idée d’en savoir un peu plus sur ce à quoi vous vous engagez. Comme vous le savez certainement, tous les contrats d’assurance décès n’offrent pas les mêmes avantages. Pour déterminer le contrat d’assurance adéquat, vous devez connaître les avantages de chaque.

L’assurance temporaire décès

Comme tout contrat d’assurance, l’assurance temporaire est un accord avec votre assureur qui profite à vos proches pendant une durée préalablement déterminée. Le concept est bien clair. Vous devez convenir d’une période dans laquelle votre décès pourra profiter à vos proches.

Dans le cas où vous ne mourriez pas dans l’intervalle de cette période, alors vos cotisations ne profiteront qu’à la maison d’assurance. En fait, ce n’est pas le type de contrat que nous vous conseillerons en termes d’assurance décès.

Il y a plusieurs raisons à cela. D’abord, c’est presqu’immorale de fixer une période dans laquelle une personne devrait mourir. En plus, c’est un grand risque en ce que cela ressemble un peu à un pari, alors qu’on ne peut miser sur la mort d’une personne. D’un autre côté, vous risquez de perdre tous les versements mensuels ou annuels que vous aurez faits en guise de cotisation au profit de votre assureur. Dans cette forme d’assurance, nous ne pouvons relever qu’un seul avantage. Il s’agit du fait que le capital qui reviendra au bénéficiaire de l’assurance sera important, malgré la courte durée de cotisation.

Le contrat d’assurance vie entière

Cette forme d’assurance décès est la plus répandue dans le monde. Son concept est bien simple. Lors de sa signature, l’assureur vous impose un montant que vous devez payer suivant une période bien définie jusqu’à votre décès. Ainsi, lorsque vous décédez, le capital qui aura été convenu dans le contrat sera versé à la personne ou aux personnes que vous aurez désignées comme les bénéficiaires de l’assurance.

C’est la forme de contrat d’assurance décès que nous pouvons vous recommander. Il est vrai que vous ne serez plus là pour profiter des avantages dudit contrat, mais votre famille en profitera. De plus, contrairement au contrat précédent, vous n’avez pas une épée de Damoclès sur la tête. Mais, il y a aussi une troisième forme de contrat d’assurance décès dont nous devons parler.

Le contrat d’assurance décès mixte

Cette forme de contrat n’est pas proposée par tous les assureurs, mais il faut reconnaitre que c’est une bonne option pour toutes personnes voulant assurer une protection maximale à sa famille. C’est un contrat d’assurance qui comprend des garanties d’une assurance vie, mais aussi celles d’une assurance décès.

Ainsi, avec un tel contrat, les bénéficiaires que vous aurez choisis recevront un capital important. En fait, que vous mourriez où que vous viviez, votre famille sera à l’abri du besoin. Contrairement à l’assurance temporaire décès, cette forme d’assurance peut être recommandée.

L’adhésion à une assurance décès

Il y a des quelques conditions nécessaires pour la souscription d’un contrat d’assurance décès. En fait, il s’agit de quelques obligations que vous devez remplir avant que votre contrat d’assurance décès soit profitable aux bénéficiaires que vous avez choisis. Ce sont des normes mises en place par la loi, mais aussi par les assureurs eux-mêmes.

D’abord, il y a la condition relative à la majorité que vous devez remplir quoi qu’il arrive. En fait, souscrire à une assurance décès suppose la signature d’un contrat. Or, selon les normes légales en vigueur, seule une personne ayant atteint l’âge de la majorité a la capacité nécessaire pour contracter. Vous devez donc être majeur avant de pouvoir souscrire à une assurance décès. Cependant, il est possible pour un mineur émancipé d’y souscrire.

D’un autre côté, il est important de rappeler qu’en tant que majeur, vous ne devez être assujetti à aucun régime de protection à savoir la tutelle, la curatelle ou la sauvegarde de justice. A moins que la signature du contrat se fasse en votre nom par une personne habilitée.

La souscription à ce type de contrat concerne les personnes ayant entre 18 et 64 ans. Toutefois, il y a certaines assurances qui autorisent jusqu’à 60 et 70 ans. Néanmoins, si votre âge dépasse les 44 ans lors de l’adhésion, vous devez d’abord fournir une attestation debonne santé. C’est bien logique, quand on sait qu’une personne mal portant peut succomber après la signature du contrat, sans beaucoup cotiser.

Le contrat dure depuis sa signature jusqu’à votre décès, saut dans les cas où il s’agit d’une assurance temporaire décès ou d’une assurance mixte.

Vous devez verser vos cotisations selon la période et les modalités prévues dans le contrat.

Le contrat d’assurance décès est nul et de nul effet, si dans les premières années de sa souscription, l’assuré se suicide.

Catégories : Assurances